La France . Pendant l'occupation allemande, un certain nombre de Soviétiques se retrouvent de gré ou de force membres de l'armée Vlassov, mise sur pied par les nazis. Molotov. Un peu le Jean-Paul 1er de l'URSS, avec une meilleure santé. Le même mois, le chef de la diplomatie soviétique, Maxim Litvinov (maître-d'œuvre de la ligne antifasciste, époux d'une Britannique et d'origine juive), est remplacé par Molotov. Dans la lutte pour le pouvoir, Staline l'emporte parce qu'il a su constituer autour de lui le groupe de fidèles et de soutiens le mieux soudé. Hautement symbolique à elle toute seule en tant qu'emblème du militarisme et des privilèges de l'Ancien Régime, l'épaulette est remise à l'honneur. Les compagnons de Lénine, pour la plupart des intellectuels d'origine bourgeoise ou noble, sont noyés dans la masse, et déphasés par rapport à ces nouveaux-venus qui se reconnaissent plus facilement en Staline et lui font allégeance personnelle. Le stalinisme est souvent considéré, avec le nazisme, comme l’une des formes du « totalitarisme ». La production s’effondre. 7. A qui doit-on la chanson "I Shot The Sheriff" ? Fin 1932, la police découvre la « plate-forme Rioutine » (un texte violemment critique contre le secrétaire général, du nom de son auteur), qui circule au sein de la vieille garde bolchevique. Il a le charme et le sourire de ces enfants bien nés et bien élevés qui représentent, à la manière des cartes postales, la réussite américaine de l'après-guerre. Parallèlement, l'URSS tente aussi un rapprochement avec les démocraties parlementaires, en vue de faire renaître l'alliance de la Grande Guerre. Aussi Staline décrète-t-il en 1929 la « collectivisation » des campagnes (dans les faits, une nationalisation) et la « liquidation des koulaks en tant que classe ». Des popes errants parviennent à dire la messe chez des particuliers. Quel célèbre dictateur dirigea l’URSS du début des années 1920 à 1953 ? Le Goulag a d'abord frappé les catégories populaires : 92 % des détenus en 1935 n'ont pas ou peu d'instruction. Après la défaite de l’armée éthiopienne devant le Front démocratique révolutionnaire du peuple éthiopien en mai 1991, Mengistu s’est réfugié au Zimbabwe, sous la protection de Robert Mugabe. Dans l'ensemble, les détenus « politiques » (kontriki) n'ont jamais représenté plus de 10 % du total. Les salaires ouvriers ne retrouvent leur niveau de 1928 qu’en 1940. Le Portugal #3. L'Italie . La guerre oblige[réf. Quel célèbre dictateur dirigea l’URSS du milieu des années 1920 à 1953 ? ... (1893-1946), 1920. L'inégalité devant le ravitaillement est considérable : il existe ainsi une quinzaine de catégories rien qu'au sein de la classe ouvrière. Il pensait que l’acquisition de colonies à l’étranger était essentielle pour un grand pays et il était toujours intrigant. Enfin, il y a le mouvement des 100 fleurs. Trotski est progressivement écarté du pouvoir : il est chassé du gouvernement dès 1925, exclu du Parti au XVe Congrès (1927), relégué en Asie centrale puis exilé d’URSS en janvier 1929. Alors il a demandé à ses disciples de détruire les bâtiments, les objets sacrés, de répondre à ses aînés, de les punir, de les livrer et de tuer ceux qui n’étaient pas d’accord. En 1937, il compte 370 000 fonctionnaires[76], et un vaste réseau de mouchards. Un proverbe russe disait : « Qui n'a pas été déporté le sera ». En effet, au cours du XVIIe Congrès, Staline mesure aussi la part des réticences envers sa personne : il n’est reconduit au Comité Central qu’en dernier de la liste, 200 à 300 délégués sur près de 1200 ayant rayé son nom. Le désaveu des innovations esthétiques est durement ressenti par beaucoup : ainsi le grand poète Maïakovski se suicide dès 1930. Serguei Prokofiev: 3: En 1963, un chanteur bruxellois triomphe à l'Olympia de Paris. Il s’est battu pour une économie planifiée qui permettait au gouvernement de prendre toutes les décisions pour le pays. La journée de travail est allongée. Quel est-il ? Enfin, le régime a servi d'ascenseur social pour bien des privilégiés. D'après un officier du ministère de l'Intérieur soviétique, Dantsig Baldaev, dont la véracité du propos est toutefois discutable, « durant les années du stalinisme, afin de prévenir l'émergence d'une conscience nationale et la disparition de la peur animale chez les peuples non russes, on procédait périodiquement à des exécutions sélectives parmi les cadres du parti, des soviets, des structures économiques ou des institutions artistiques, sur ordre du centre qui fixait même un quota en nombre de "têtes" sur le modèle des permis de chasse délivrés selon les espèces : tant d'élans, tant d'ours... »[88]. l'Union des républiques socialistes soviétiques fait réapparaître les automobiles de luxe privées, et se dote même d'une industrie de produits de beauté, confiée à la femme de Molotov[103]. réponse obligatoire. Dans l’immédiat, le but de Staline n’est pas de construire une société sans classes (objectif officiel du communisme) mais d’assurer la « construction du socialisme dans un seul pays ». Il ne les nourrissait pas bien, leur donnait peu de soins médicaux et exécutait beaucoup d’entre eux. Seul lui manque le pouvoir de décision réel : après les Grandes Purges, le Parti perd en effet le peu qu'il lui restait de rôle politique. Il bénéficie pour cela de l’instauration du « centralisme démocratique » qui a supprimé le droit de tendance en mars 1921. Quel cinéaste a réalisé "Parle avec elle" et "Volver" ? En quelques années, le visage de l’URSS est profondément changé par la collectivisation intégrale des terres agricoles et par l’industrialisation « à toute vapeur » agencée par les très ambitieux plans quinquennaux, tandis que Staline devient l'objet d'un culte de la personnalité omniprésent. Les dirigeants sont ainsi, de fait, encouragés à un comportement et un langage châtié. Les « aveux » et « révélations » de chaque procès préparent les suivants, chacun mettant d'autres gens en cause à la barre. La France . Au grand déplaisir des paysans, les structures staliniennes ne sont pas remises en cause, afin de faciliter le pillage des ressources agricoles, et les prélèvements obligatoires sont même aggravés sous peine de mort. Les personnes mises en état d'arrestation ne revoient souvent plus leurs proches ; elles sont interrogées, jugées lors d'une parodie de procès par les troïkas ou l'Osso du NKVD, puis exécutées ou déportées. L'étatisation intégrale de l'économie lors du Grand Tournant (1929-1934) entraîne inévitablement une nouvelle prolifération de bureaucrates : toute une masse de « promus » (vydvijentsy), souvent d'humble extraction et pas toujours compétents, prend la responsabilité des kolkhozes et des sovkhozes, des entreprises d'État qui se multiplient, ou des camps du Goulag en expansion. Un proverbe populaire dit alors : « mieux vaut avoir 100 amis que 100 roubles ». La ville est accessible par les Interstates 15 (Las Vegas), 5 (San Francisco) et 10 (Phoenix) et possède plusieurs aéroports internationaux, dont le plus important est LAX. sont déportés collectivement en Sibérie et en Asie centrale. S’il n’a pas organisé lui-même l’attentat comme on l’a longtemps cru[30], Staline exploite l’événement pour relancer une campagne de terreur. Affiches, photos et défilés célèbrent le « génial Staline », le « guide » (Vojd)[48] « du prolétariat mondial » et « de la patrie », l’homme infaillible, juste et bon qui « construit le socialisme en URSS pour le bien de tous ». L'Espagne . Quel est son nom? . À ce titre, cet État policier est responsable de près de 700 000 exécutions entre 1929 et 1953, tandis que sur la même période, 18 millions de Soviétiques ont connu la déportation au Goulag et 6 autres millions l’exil forcé au-delà de l’Oural – soit un Soviétique adulte sur cinq. Le rôle historique et dirigeant de la nation russe est exalté. »[97]. Après la souplesse et la relative libéralisation des années de guerre, Staline déçoit tous les espoirs de changement dans la population. Lorsque le pouvoir hitlérien se consolide et se révèle bien plus durable qu'attendu, Staline s’inquiète pour la sécurité de l’URSS. Pablo Trapero Guillermo del Toro Pedro Almodovar Woody Allen. Cette loi terrifiante est responsable de centaines de milliers d’arrestations et de déportations. Le corps diplomatique est décimé, de nombreux ambassadeurs rappelés et liquidés, tout comme bon nombre d’agents du, Les minorités nationales frontalières, déjà traitées en suspect par les derniers. . Hitler a été nommé chancelier en 1933 et a commencé le Troisième Reich. Elles seront victimes prioritaires des Grandes Purges, en particulier du décret 00447 de Iejov signé le 30 juillet 1937. Aucune protection ne s’offre à elle : la grève est impossible, les syndicats ne sont que des relais du pouvoir, le commissariat au Travail est dissous en juin 1933. Quel célèbre dictateur dirigea l’URSS du début des années 1920 à 1953 ? Le NKVD est responsable de la police, des prisons, des lieux d'exil pour « colons spéciaux », et des camps de détention. Objet d’un culte de la personnalité porté à son paroxysme (particulièrement lors de ses 70 ans le 21 décembre 1949), un Staline vieillissant et soupçonneux règne en opposant les clans les uns aux autres et en terrorisant en permanence son propre entourage. Nommez ce dictateur qui … C’est dans le contexte du cataclysme européen de 1914-1918 que va naître la Russie soviétique puis l'URSS. Pablo Trapero Guillermo del Toro Pedro Almodovar Woody Allen. En effet, sur le demi million d'adhérents que compte le parti bolchevique en 1923, moins de 10 000 ont participé aux débats antérieurs à octobre 1917[11]. . The 501st Legion is a worldwide Star Wars costuming organization comprised of and operated by Star Wars fans. L'Espagne . L’URSS sous Staline est un État souvent présenté comme l'un des principaux exemples de régime totalitaire, modelé par un dirigeant qui disposait de la totalité des pouvoirs. En 1917, la population russe est mécontente de son empereur et de la manière dont il gère le pays. Il consent un effort immense pour l’enseignement primaire, l’Université et la formation professionnelle. En 1953 meurt le dirigeant de l'URSS en poste depuis 29 ans. Le régime encourage la délation de masse. En restant spectaculairement dans Moscou directement menacée, Staline contribue en personne à galvaniser les énergies et à enrayer un début de panique populaire, avant que l’Armée rouge ne brise aux portes de la ville l’avance d’Allemands à bout de forces (6 décembre 1941). En quelques années, également, 25 millions de paysans fuient les campagnes où sévissent la violence et la faim, et se réfugient dans des villes condamnées de ce fait à une explosion démographique anarchique. La Ligue des Sans-Dieu est dissoute dès l'été 1941. Quel célèbre dictateur dirigea l'URSS du milieu des années 1920 à 1953 ? Des détenus aident à l'industrialisation de l'Oural, au remodelage des grandes villes, à la construction de la nouvelle Moscou et de son métro. Staline considérait ses alliés comme un « cercle très étroit d’amis »[17] et savait que les autres dirigeants pouvaient toujours le mettre en minorité ou le renverser[53]. Ismail Enver Pacha (2,5 millions de morts). Mais cette explosion anarchique s'explique avant tout par l'afflux incontrôlé de 25 millions de paysans chassés des campagnes. Mao croyait fermement que la destruction et le chaos pouvaient apporter la renaissance. Mais la grande majorité de la population vit dans un climat de privations et d'inégalités qui s'aggravent : dans certaines régions, les famines déciment plusieurs millions de paysans. Après avoir liquidé physiquement une bonne part de la vieille garde bolchévique pendant les Grandes Purges, Staline s'entoure d'une nouvelle génération de dirigeants qui n'a pas fait elle-même la révolution, et qui n'a guère de scrupules à s'écarter de l'internationalisme ou de l'égalitarisme des fondateurs. C’était une campagne paranoïaque pour tuer les gens qui s’opposaient à lui, et ses cibles étaient souvent exécutées.